Banner Before Header

L’EXPLOITATION DU GISEMENT DE RUTILE A AKONOLINGA  EST PREVUE POUR 2025

0 227

Une grande avancée dans le secteur minier camerounais se profile à l’horizon. L’identification d’un gisement de rutile à Akonolinga, dans la région du Centre, ouvre la voie à une future exploitation prévue à partir de l’année 2025. C’est le fruit d’une rencontre qui s’est tenue à Yaoundé le 09 février 2022 entre Gabriel Dodo Ndoké, ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt), et les responsables d’Eramet, le groupe français chargé du développement de ce projet minier prometteur.

Selon Fuh Calistus Gentry, secrétaire d’État auprès du Minmidt, Eramet est l’une des entreprises minières les plus performantes au Cameroun. Elle a respecté toutes ses obligations et s’est montrée exemplaire dans l’exécution de son cahier des charges. La prochaine étape cruciale pour cette entreprise est l’obtention de la convention minière. Toutefois, le gouvernement conditionne le début des négociations avec Eramet à l’obtention des résultats des dernières évaluations du potentiel du gisement. Selon des spécialistes, le Cameroun possède un potentiel rutilifère estimé à environ 3 millions de tonnes, ce qui en fait la deuxième réserve mondiale de ce minerai après la Sierra Leone.

Il convient de rappeler que les travaux d’exploration entrepris par Eramet sur le bloc d’Akonolinga depuis 2019 devaient aboutir à la signature d’une convention d’investissement après trois ans. Cette convention, conclue avec le gouvernement camerounais, ouvrirait la voie à l’exploitation industrielle du rutile d’Akonolinga, dont le potentiel actuel est estimé à 500 000 tonnes.

Une grande avancée dans le secteur minier camerounais se profile à l'horizon. L'identification d'un gisement de rutile à Akonolinga, dans la région du Centre, ouvre la voie à une future exploitation prévue à partir de l'année 2025. C'est le fruit d'une rencontre qui s'est tenue à Yaoundé le 09 février 2022 entre Gabriel Dodo Ndoké, ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (Minmidt), et les responsables d'Eramet, le groupe français chargé du développement de ce projet minier prometteur.
L’exploitation du gisement de rutile à Akonolinga est un projet porteur d’espoir pour le Cameroun

Le rutile, un minerai précieux utilisé dans diverses industries telles que l’aéronautique, l’automobile et les produits cosmétiques, représente une réelle opportunité pour le développement économique du Cameroun. Son exploitation permettra la création d’emplois locaux, l’augmentation des recettes fiscales et la diversification des exportations. De plus, elle contribuera à renforcer le positionnement du pays sur la scène internationale en tant que producteur majeur de rutile.

Le gouvernement camerounais se montre optimiste quant à l’avenir de cette activité minière et s’engage à accompagner Eramet dans sa démarche. Des discussions approfondies et transparentes seront menées afin de garantir que les intérêts nationaux, environnementaux et sociaux soient pris en compte tout au long du processus.

L’exploitation du gisement de rutile à Akonolinga est un projet porteur d’espoir pour le Cameroun. Il témoigne de l’engagement du pays à développer son potentiel minier et à diversifier son économie. À l’approche de l’année 2025, les regards seront tournés vers cette région du Centre qui s’apprête à devenir un acteur clé dans l’industrie minière mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.