Banner Before Header

L’ELEVAGE DU POULET VILLAGEOIS AU CAMEROUN PREND SON ENVOL GRACE A L’INNOVATION

0 184

Dans les campagnes camerounaises, l’élevage du poulet villageois est une tradition ancestrale. Mais cette filière agricole à taille humaine était freinée par le manque d’accès aux poussins.Grâce au projet ProCISA de la coopération allemande, les éleveurs disposent désormais d’une solution locale et durable: les incubateurs fabriqués sur place.

À Bafoussam, Gilles Tchinda Tahboh est devenu un pionnier de cette innovation. Cet artisan a recyclé de vieux réfrigérateurs pour créer des couveuses électriques d’une capacité allant jusqu’à 700 œufs. « Cela a changé la donne, explique-t-il. Avant, je dépendais des autres pour faire éclore mes œufs. Désormais, je peux produire mes propres poussins quand je le souhaite. »

À Ngaoundéré, Aïssatou Garba exploite également un incubateur ProCISA de 400 œufs. Grâce aux économies sur l’électricité, cette fermière rentabilise son investissement dès la première année. « C’est une solution adaptée à nos moyens« , se félicite-t-elle.

elevage de poules du village

Formé par ProCISA, Gilles Tchinda Tahboh est devenu un expert reconnu. Il a déjà vendu plus de 50 incubateurs à travers le pays, avec un taux d’éclosion qui dépasse désormais les 90%. « Cela redonne de la vigueur à toute une filière », souligne-t-il.

À l’avenir, l’artisan projette la construction d’une couveuse géante de 27 000 œufs. Son objectif: professionnaliser davantage l’élevage du poulet villageois et en faire une source de prospérité pour les communautés rurales du Cameroun.

Bill Epoupa

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.