Banner Before Header

LE MYTHE DE LA « SUCCION PROTECTRICE » CONTRE LE CANCER DU SEIN

0 140

Yaoundé, Cameroun 7octobre 2023- Une récente affiche affirmant qu’une femme protégerait son risque de cancer du sein en se faisant sucer les seins par son partenaire a soulevé un tollé dans la communauté médicale camerounaise. Plusieurs experts ont catégoriquement démenti cette assertion, la qualifiant de fausse et potentiellement dangereuse.

« Cette idée n’a aucun fondement scientifique. Il n’existe aucune preuve que la succion des seins par un tiers puisse réduire le risque de cancer », affirme le Dr Esther Meka, vice-recteur de l’Université de Yaoundé et présidente de la société camerounaise de sénologie.

Ses propos sont corroborés par le Dr Anthony Mbarga de l’hôpital d’Efoulan, qui explique que seule la succion exercée lors de l’allaitement maternel favorise la maturation complète du sein, réduisant ainsi le risque. Le Dr Etienne Atenguena, oncologue à l’hôpital général de Yaoundé, met en garde contre la propagation de fausses croyances sur la santé.

le cancer du sein , une réalité

Une recherche dans les bases de données médicales comme PubMed ne révèle aucune étude validant les prétendus effets protecteurs de la succion par le partenaire. L’Organisation Mondiale de la Santé et des organisations comme la Fondation contre le Cancer sont unanimes: seul l’allaitement maternel prolongé diminue de façon avérée le risque de cancer du sein.

Alors que le dépistage précoce est capital, de telles idées erronées sont préjudiciables. Les experts camerounais insistent sur l’importance de s’informer auprès de sources médicales fiables, et de promouvoir l’allaitement comme seul facteur de protection prouvé contre cette maladie.

Cedric Pokam

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.