Banner Before Header

LE CAMEROUN MISE SUR LE CAFE ET LE CACAO POUR BOOSTER SON ECONOMIE

0 7

Le gouvernement camerounais a annoncé d’ambitieux objectifs de production pour les filières café et cacao d’ici 2030. L’enjeu est de taille pour ce pays d’Afrique centrale qui souhaite développer ces cultures stratégiques et renforcer leur compétitivité sur les marchés mondiaux.

Ainsi, la production nationale de cacao devra atteindre 640.000 tonnes en 2030, contre 262.112 tonnes lors de la dernière campagne. Pour le café, l’objectif est fixé à 160.000 tonnes, contre seulement 38.047 tonnes en 2021-2022.

Un soutien financier important vient d’être obtenu du Japon pour accompagner cette montée en puissance. Dans le cadre d’un projet piloté par l’ONUDI, le pays asiatique s’est engagé à investir 2,2 millions de dollars US dans les filières café et cacao camerounaises.

Cet apport financier doit permettre de former les producteurs et transformateurs aux meilleures pratiques, d’équiper les coopératives ciblées et de trouver de nouveaux débouchés commerciaux pour les fèves de cacao et grains de café camerounais. L’objectif est clairement d’accroître la productivité et la qualité de la production.

Alors que le Cameroun cherche à relancer dynamiquement ces cultures d’exportation majeures, ce financement japonais tombe à point nommé. Il doit contribuer à renforcer la compétitivité du pays sur les marchés mondiaux du cacao et du café, dans lesquels la concurrence ne cesse de s’intensifier.

Calixte N’nanga

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.