Banner Before Header

LE CAMEROUN, FUTUR HUB ENERGETIQUE D’AFRIQUE CENTRALE

0 129

Yaoundé 02 septembre 2023 – Grâce à d’importants projets hydroélectriques réalisés et à venir, le Cameroun s’impose comme un acteur majeur de la production d’électricité en Afrique centrale. Avec ses investissements dans la construction de barrages, le pays vise l’autosuffisance énergétique d’ici 2030 et ambitionne de devenir le principal fournisseur de la sous-région.

Avec près de 2000 mégawatts de capacité installée actuellement, le Cameroun couvre déjà une grande partie de ses besoins. Mais ce chiffre devrait augmenter pour atteindre 3000 mégawatts en 2023. Cette production excédentaire ouvrira la voie aux exportations, comme l’a expliqué le ministre de l’Eau et de l’Energie Gaston Eloundou Essomba.

Des projets majeurs sont en cours, comme les barrages de Nachtigal et Kikot, ce dernier devant entrer en service en 2025 avec une capacité de 500 mégawatts. Une fois achevés, ces ouvrages permettront de dégager des surplus significatifs.

râce à d'importants projets hydroélectriques réalisés et à venir, le Cameroun s'impose comme un acteur majeur de la production d'électricité en Afrique centrale. Avec ses investissements dans la construction de barrages, le pays vise l'autosuffisance énergétique d'ici 2030 et ambitionne de devenir le principal fournisseur de la sous-région.
hydrosedimentation pour le barrage kikok

Le Cameroun a d’ores et déjà signé un contrat pour livrer 150 mégawatts au Tchad, une fois l’interconnexion des réseaux électriques mise en place. Pour l’instant, aucune électricité n’est encore exportée, mais ce projet devrait renforcer la coopération énergétique régionale.

Grâce à sa capacité future de production excédentaire, le Cameroun a l’ambition de devenir le principal fournisseur d’électricité en Afrique centrale, jouant ainsi un rôle moteur dans le développement économique de la sous-région.

Arielle Magoum

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.