Banner Before Header

LA TAXE CARBONE, UNE URGENCE CLIMATIQUE ET FISCALE POUR LE CAMEROUN

0 151

Le réchauffement climatique frappe durement le Cameroun, avec des sécheresses, inondations et perturbations agricoles à répétition. Pourtant, les émissions de CO2 du pays devraient quadrupler d’ici 2043, alerte un rapport. Face à cette spirale infernale, la mise en place d’une taxe carbone s’impose urgemment.

Les industries extractives et cimentières, très polluantes, portent une lourde responsabilité. Entre 1991 et 2019, leurs émissions ont déjà bondi de 520%. Et le pire est à venir, avec une multiplication par quatre attendue dans les vingt prochaines années.

Ce sombre pronostic place le Cameroun à contre-courant de ses engagements climatiques. Lors de la COP21, le pays s’était engagé à réduire ses émissions de 32% d’ici 2035. Un objectif qui s’éloigne inexorablement.

Le réchauffement climatique frappe durement le Cameroun, avec des sécheresses, inondations et perturbations agricoles à répétition. Pourtant, les émissions de CO2 du pays devraient quadrupler d'ici 2043, alerte un rapport. Face à cette spirale infernale, la mise en place d’une taxe carbone s’impose urgemment.
Chaque tonne de CO2 émise accélère la dégradation du climat et hypothèque l’avenir des prochaines générations.

Une taxe carbone contraindrait les entreprises à réduire drastiquement leur empreinte carbone. Et les recettes fiscales pourraient financer la transition écologique du Cameroun. Sans sanction financière, les beaux discours resteront lettre morte.

L’enjeu est aussi l’accès du pays aux financements climatiques internationaux. Comment y prétendre sans taxer les émissions de CO2, et en l’absence d’un bilan carbone national fiable ?

Il y a urgence. Chaque tonne de CO2 émise accélère la dégradation du climat et hypothèque l’avenir des prochaines générations. Il est temps de faire payer les pollueurs pour protéger ce bien commun qu’est le climat. La planète brûle, le Cameroun doit ouvrir la voie en Afrique centrale et taxer le carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.