Banner Before Header

LA FORET COMMUNAUTAIRE D’ETINDE EN DANGER: UN PATRIMOINE A PRESERVER POUR LES GENERATIONS FUTURES

0 167

Située dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, la forêt communautaire d’Etinde est l’un des poumons verts de la région, abritant une biodiversité exceptionnelle. Cependant, ce joyau environnemental est aujourd’hui gravement menacé par la déforestation et l’empiètement humain.

S’étalant sur près de 5 000 hectares, la forêt d’Etinde est le habitat naturel de plus de 370 espèces d’oiseaux ainsi que de nombreux mammifères emblématiques comme l’éléphant de forêt, le chimpanzé ou le céphalophe à dos jaune. C’est également un lieu de vie essentiel pour les milliers de personnes vivant dans les villages environnants.

Selon une étude récente, 32,4% du revenu des ménages des 10 villages situés autour de la forêt proviennent directement de l’exploitation durable de ses ressources naturelles. Bois de chauffe, plantes médicinales, gibier. la forêt d’Etinde est littéralement le poumon économique de ces communautés.

Un volontaire évalue l’état des arbres plantés sur une parcelle déboisée de la forêt communautaire d’Etinde en 2022 | Crédit photo : Ecological Balance Cameroon

Pourtant, elle est aujourd’hui gravement menacée. Agriculture sur brûlis envahissante, chasse illégale, exploitation forestière anarchique. la pression humaine ne cesse de s’intensifier sur ce territoire. Mais la menace la plus sérieuse reste selon les experts la vente illégale de parcelles forestières pour des projets immobiliers.

William Mbanda, le gestionnaire de la forêt communautaire, tire la sonnette d’alarme: « Certains tentent obstinément de délimiter et vendre des parties de la forêt. C’est illégal et passible de poursuites. Nous devons préserver ce patrimoine naturel pour nos enfants. » Un « Plan simple de gestion » a bien été mis en place en 2017 mais, faute de respect des règles établies, son application reste insuffisante.

Aujourd’hui, la survie même de cette forêt aux ressources inestimables est en jeu. Les autorités comme les populations locales doivent prendre conscience de l’urgence à agir pour enrayer la déforestation galopante. Car c’est tout un écosystème fragile, mais aussi des moyens de subsistance pour des milliers de personnes, qu’il s’agit de protéger pour les générations futures.

Cedric Pokam

lire l ‘article original en cliquant sur le lien: https://www.thepostnp.com/womev-deepens-efforts-to-save-cameroons-etinde-community-forest-from-encroachment/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.