Banner Before Header

DES TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT PLUVIAL AMBITIEUX EN VUE À YAOUNDÉ

0 207

Yaoundé, le 6 septembre 2023 – Dans le but d’améliorer la gestion des eaux pluviales à Yaoundé, la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) prévoit de lancer un projet majeur d’assainissement pluvial. Ce projet comprendra des actions de curage et la construction d’infrastructures routières et d’ouvrages d’assainissement dans plusieurs sites clés de la ville.

Les sites qui bénéficieront de ces travaux d’assainissement sont le Djoungolo, l’avenue Kennedy, la voirie municipale, les berges des cours d’eau Abiergueu et Mingoa, ainsi que l’axe SNI-Montesquieu. Voici un aperçu des travaux prévus pour chacun de ces sites :

Travaux sur le bassin du Djoungolo : Dans le cadre de ce projet, il est prévu la construction d’un bassin d’écrêtement en lac paysager sur le bassin du Djoungolo. Ce bassin aura une surface en eau permanente de 5 000 m² et une zone de reboisement d’environ 1,4 ha. Une piste de 3 m de large sera aménagée tout autour du bassin pour faciliter l’accès et le curage des ouvrages à l’aide d’engins mécaniques. De plus, deux plateformes de 6 m de large seront créées de part et d’autre du bassin pour faciliter la manœuvre des véhicules d’entretien.

Travaux sur l’avenue Kennedy : Cette étape du projet comprendra des travaux de curage le long de l’avenue Kennedy, sur une distance d’environ 340 m. Un dalot sera construit sur le côté droit de l’avenue pour drainer les eaux du Djoungolo vers l’Ekozoa en passant à côté du centre culturel français. Sur le côté gauche de l’avenue, un trottoir sera aménagé, reliant l’avenue au canal principal par un réseau souterrain.

la BAD a la manouevre

Travaux sur la voirie municipale : La voirie municipale fera également l’objet de travaux d’assainissement. Un nouveau dalot en béton armé, mesurant 3 m de largeur et 2 m de hauteur, sera construit pour remplacer l’ouvrage existant.

Travaux sur les berges Abieurgue et Mingoa : Le projet comprendra plusieurs aspects pour les berges des cours d’eau Abieurgue et Mingoa. D’une part, il est prévu d’élargir la bande circulable de ces voies de 4 m à 7 m, de construire un trottoir de 1,5 m, ainsi que des caniveaux à sections variables pour l’assainissement longitudinal. D’autre part, des dalots et des caniveaux sous la chaussée seront installés pour l’assainissement transversal. Des ouvrages divers, tels que des surlargeurs pour les parkings et des bacs à ordures, seront également construits. Enfin, des travaux de renforcement de la structure de la chaussée seront réalisés pour améliorer sa portance, compte tenu du caractère hydromorphe de ces zones.

Travaux sur l’axe SNI-Montesquieu : L’axe SNI-Montesquieu bénéficiera d’une réhabilitation complète dans le cadre de ce projet. Les travaux comprendront le renforcement de la structure de la chaussée, la création d’une bande circulable de 7 m et de trottoirs de 1,5 m, ainsi que l’aménagement de caniveaux à sections variables pour l’assainissement longitudinal. De plus, des parkings seront aménagés et un système d’éclairage public sera installé.

Ces travaux d’assainissement pluvial constituent une étape importante dans la lutte contre les inondations à Yaoundé. En améliorant la gestion des eaux pluviales et en renforçant les infrastructures existantes, la CUY vise à réduire les risques d’inondations et à assurer une meilleure qualité de vie pour les résidents de la ville.

Le projet, financé par la Banque africaine de développement, démontre l’engagement international en faveur du développement durable et de la résilience urbaine en Afrique. Les travaux prévus contribueront également au développement économique de la région, en créant des emplois liés à la construction et à l’amélioration des infrastructures.

Les résidents de Yaoundé peuvent espérer que ces travaux d’assainissement pluvial apporteront des solutions durables et réduiront les risques d’inondations dans la ville. Dans un avenir proche, la population pourra bénéficier d’une meilleure protection contre les intempéries et d’une ville plus résiliente face aux défis climatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.