Banner Before Header

CHAISES EN PLASTIQUE, NOUVEAU COMBUSTIBLE POUR LES CUISINIERES A YAOUNDE

0 181

Dans la capitale du Cameroun, Yaoundé, une pratique controversée a gagné en popularité ces dernières années : l’utilisation de chaises en plastique défectueuses comme combustible pour les cuisinières. Cette méthode est considérée comme plus efficace et abordable que l’utilisation du bois ou du charbon.

Le coût croissant du bois et du charbon a poussé les habitants de Yaoundé à chercher des alternatives plus économiques pour chauffer l’eau et cuisiner leurs aliments. C’est ainsi que l’idée d’utiliser des chaises en plastique défectueuses est née. Ces chaises sont souvent données par des entreprises ou des organisations, puis collectées par des vendeurs qui les revendent aux consommateurs.

L’utilisation de chaises en plastique comme combustible présente certains avantages environnementaux. Elle permet de réduire la déforestation, car les habitants n’ont plus besoin d’abattre des arbres pour obtenir du bois. De plus, elle produit moins de fumée que le bois ou le charbon, ce qui contribue à améliorer la qualité de l’air.

Cependant, cette pratique n’est pas sans conséquences sur l’environnement. Les chaises en plastique libèrent des polluants nocifs dans l’air lorsqu’elles sont brûlées, tels que des dioxines et des furanes, qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, y compris le cancer.

De plus, l’utilisation de chaises en plastique comme combustible présente un risque d’incendie. Si elles ne sont pas brûlées correctement, les chaises peuvent fondre et provoquer des incendies.

Bien que l’utilisation de chaises en plastique comme combustible présente des avantages environnementaux, il est important de prendre en compte les risques et les conséquences sur la santé. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour évaluer l’impact complet de cette pratique sur l’environnement.

Il convient de noter que l’utilisation de chaises en plastique comme combustible n’est pas unique à Yaoundé. Elle est également répandue dans d’autres régions du Cameroun et dans d’autres pays d’Afrique.

Face à cette situation, le gouvernement du Cameroun envisage d’interdire l’utilisation de chaises en plastique comme combustible. Cette mesure vise à protéger l’environnement et à prévenir les risques pour la santé des habitants.

En conclusion, l’utilisation de chaises en plastique comme combustible pour les cuisinières à Yaoundé présente à la fois des avantages environnementaux et des risques pour la santé. Il est essentiel de mener des recherches approfondies pour évaluer l’impact complet de cette pratique sur l’environnement et de mettre en place des mesures pour promouvoir des alternatives plus durables et sûres.

André Gromyko Balla

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.