Banner Before Header

CAMEROUN : L’UTILISATION CONTROVERSEE DU FORMOL POUR ACCELERER LA MATURATION DES DENREES ALIMENTAIRES SUSCITE L’INQUIETUDE DES CONSOMMATEURS

0 220

Un vent frais souffle sur le marché d’Étoudi en ce mardi 1er août 2023. Il est déjà passé 15h lorsque soudain, une rosée s’abat sur les usagers. Accompagnée de son fils, Olive Zeh se met en quête de deux régimes de plantain. Elle insiste pour trouver des plantains à maturité naturelle, car elle a appris que certains commerçants utilisent du formol pour accélérer le processus de maturation.

mets de plaintin frit au poissson

Ainsi, elle chuchote à son fils devant un étal : « Il faut que le plantain soit naturellement mûr. Ces commerçants ne font que tricher avec du formol. » La vendeuse prétend que son plantain est bio et encourage Madame Zeh à le vérifier par elle-même. Elle met en avant les taches noires sur les plantains, symboles de leur maturité. Déçue, Madame Zeh décide de prendre la fuite et se dirige vers un autre étal où elle pense pouvoir trouver son bonheur.

Cette pratique controversée de l’utilisation du formol pour accélérer la maturation des denrées alimentaires, comme le plantain, suscite l’inquiétude chez les acheteurs. Comme en témoigne l’expérience de Madame Zeh, de nombreux consommateurs scrutent attentivement la qualité des produits qu’ils achètent, à la recherche de signes de maturation naturelle. Certains commerçants ne manquent pas de se targuer de vendre des produits bios, mais les consommateurs restent méfiants.

« Ces femmes sont rusées. Elles ne vont jamais admettre qu’elles utilisent des produits non-conformes pour faire mûrir le plantain plus vite. Elles savent que c’est une pratique anormale », confie-t-elle à son fils. Et d’ajouter : « Je n’ai pas été surprise par le communiqué du sous-préfet, car j’ai déjà été victime de ce phénomène. »

L’utilisation du formol pour accélérer la maturation des denrées alimentaires est une pratique courante dans certains marchés. Le formol, également connu sous le nom de formaldéhyde, est un produit chimique toxique utilisé principalement comme conservateur et désinfectant. Bien qu’il soit interdit dans de nombreux pays en raison de ses effets néfastes sur la santé, il est encore utilisé illégalement dans certains endroits pour accélérer la maturation des fruits et légumes.

Les conséquences de l’utilisation du formol sur la santé humaine sont préoccupantes. Le formol est classé comme cancérigène par de nombreuses organisations de santé, y compris l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Une exposition prolongée au formol peut entraîner des problèmes respiratoires, des irritations cutanées, des troubles oculaires et même des cancers.

Face à cette situation, les consommateurs sont de plus en plus conscients des risques liés à l’utilisation du formol dans les denrées alimentaires. Ils scrutent attentivement les produits qu’ils achètent, cherchant des signes de maturation naturelle, comme des taches noires sur les plantains. Certains commerçants tentent de rassurer les consommateurs en prétendant vendre des produits bios, mais ces affirmations sont souvent accueillies avec méfiance.

Les autorités locales prennent également des mesures pour lutter contre cette pratique illégale. Le sous-préfet d’Étoudi a récemment publié un communiqué condamnant l’utilisation du formol dans les denrées alimentaires et a promis des sanctions sévères pour les contrevenants. Cependant, comme le souligne Madame Zeh, les commerçants utilisant le formol sont souvent rusés et ne reconnaissent pas ouvertement leur pratique illégale.

Il est essentiel que les autorités renforcent les mesures de contrôle et de répression pour éliminer cette pratique dangereuse du marché. Les consommateurs doivent également être vigilants et informés afin de pouvoir faire des choix éclairés lors de leurs achats alimentaires. La collaboration entre les autorités, les commerçants et les consommateurs est essentielle pour garantir la sécurité alimentaire et protéger la santé de tous.

En conclusion, l’utilisation du formol pour accélérer la maturation des denrées alimentaires, comme le plantain, suscite l’inquiétude des consommateurs. Cette pratique illégale met en danger la santé des consommateurs et nécessite une action immédiate. Les autorités doivent renforcer les mesures de contrôle et de répression, tandis que les consommateurs doivent rester vigilants et informés. Ensemble, nous pouvons lutter contre cette pratique et garantir la sécurité alimentaire pour tous.

Marie Laure Mbena

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.